CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

Blogue de Star Académie

24

Une galette avec ... Alex Nevsky

À chaque semaine, Michel Rivard invite des artistes québécois à rendre visite aux académiciens dans le cadre de sa Galette émergente. Le concept : l'artiste invité vient présenter ses chansons, faire un brin de jasette avec les candidat(e)s et surtout, «jammer»... ou faire un boeuf comme disent les français !

Cette semaine : Alex Nevsky.

 

 

Sa p'tite histoire

Alex Nevsky est un nouveau de la scène musicale québécoise. Nouveau peut-être, mais artiste de grand talent, certainement. C'est sans doute pourquoi il a mis la main sur l’une des convoitées bourses de recherche et création du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Un peu après l'obtention de cette bourse, Nevsky se fait un nouvel ami :  Yan Perreault. Ce dernier réalise le premier album de Nevsky et l'invite à faire la première partie de sa tournée.

Nevsky participe ensuite à plusieurs concours, dont le réputé festival de la chanson de Granby en 2009 et les Francouvertes en 2010. À partir de ce moment là, boom ! Tout s'enchaîne.  La même année, il signe avec Audiogram et son permier single, Notre coeur, tourne dans les différentes radios du Québec.

Depuis, Nevsky a reçu deux nominations à l'ADISQ 2011 pour "Album Pop Rock" et "Révélation de l'année".

 

 

L'entrevue. Bonne lecture!

 

1. Comment s’est déroulée ta rencontre avec les académiciens ? Est-ce que quelque chose de cette rencontre t'a surpris?

 

Très bien en fait, j'avais peur d'être nerveux ou intimidé par les nombreuses caméras et tout le reste, mais Michel Rivard m'a mis en confiance. De plus, les académiciens participent à la soirée avec un large sourire et cela suffit à vouloir partager la musique.

 

 

 

2. Tu es allé à l’Académie dans le cadre de la Galette émergente, un atelier de création artistique du professeur Michel Rivard. Composes-tu mieux dans le bonheur ou la tristesse?

 

Je compose mieux dans la tristesse, mais je m'amuse plus quand je compose une chanson joyeuse. Les deux ont leurs difficultés, l'état de grâce et d'euphorie est atteint moins rarement que l'inverse…moi je compose dans les extrêmes.

 

 

 

3. Plus qu’un auteur, tu es un fin poète. D’où est né cet amour de l’écriture?

 

Cet amour est née de la musique des autres, de la richesse des images que ce monde me proposait, par le biais du rap entre autre.

 

 

 

4. J’ai été surprise de découvrir que tes influences musicales venaient d’abord du hiphop avec des groupes comme IAM. Aurais-tu fait un bon rappeur?

 

Je n'aurais pas fait un bon rappeur, je n'ai pas assez "d'attitude". Ce qui me lie au rap, c'est la richesse des images et du rythme poétique.

 

 

 

5. En terminant, si tu avais un mot à adresser aux académiciens ce serait :

 

Ce serait de tranquillement commencer à penser à la réalité extérieure, à leurs projet et leurs rêves tout en profitant le mieux possible de cette aventure. De chanter les mots avec leurs âmes. D'entretenir cette passion, d'écouter les conseils des artistes qu'ils côtoient, de se dépasser.

Bon courage !!

 

 

 

Vous aimez, alors écoutez

Ma préférée : Mille raisons (Now I found the reason)

 

 

 

 

:::

Pour tout connaître au sujet d'Alex Nevsky, visitez le www.alexnevsky.ca

Em.

9 commentaires

22

Des photos inédites !

Il y a quelques temps déjà, je vous ai montré des photos de nos candidats à l'Académie. Photos qu'ils ont eux-mêmes pris avec leur tablette fournie par la production. Comme vous avez été nombreux à apprécier ces beaux portraits, comme dirait ma grand-mère, j'ai pensé à vous en donner d'autres.

Voilà ! Ma petite attention du mercredi : un album photos «express» spécialement pour vous! Sachez tout de même qu'il n'y a qu'ici, sur mon blogue, que vous pourrez voir ces clichés. ;-)

 

A+ !

Em

141 commentaires

20

Les coulisses du 5e variété !

WOW! Un variété à tout casser hier soir. Nous avons été totalement transportés! D'abord par la sensualité et la féminité incarnées par Patricia Kaas, ensuite par l'énergie et le naturel de Stromae (alias le chic type par excellence!), sans oublier l'authenticité et le rock d'Éric Lapointe ainsi que la joie de vivre et la générosité de Marc Dupré.

Un si beau variété engendre nécessairement beaucoup d'action dans les coulisses! En attendant les vidéos des moments forts de la soirée qui seront en ligne sous peu, je vous propose quelques images qui reflètent l'action en arrière-scène. Marc Dupré  y va même de son «analyse» de la soirée.

Bon lundi !

Mention spéciale à ma coéquipière Émilie Marcotte pour la captation de ces images !!

 

EM.

67 commentaires

17

Une galette avec ... Jimmy Hunt

Jimmy Hunt était l'artiste invité de la Galette émergente de Michel Rivard cette semaine. La carrière du jeune chanteur Montréalais se porte très bien depuis quelques temps. Son folk plaît à plus d'un !

Malgré son allure désinvolte et sa rock attitude, c'est un gars très sympathqiue et généreux qui s'est présenté aux académiciens lors de cet événement. J'ai donc décidé que moi aussi j'allais m'entretenir avec Jimmy Hunt. Voici le résultat.

 

 

1. Le Québec t’a d’abord connu avec la formation Chocolat, groupe plus rock. Maintenant, en solo, tu fais plutôt dans le folk. Qu’est-ce qui te plaît davantage dans ce genre de musique?

Le folk est très proche du rock, l'un est plus mélancolique que l'autre et plus propice à la confession. J'aime les deux également je pense. 

 

 

2.  Tu as un son distinctif. Qu’est-ce qui l’explique?

C'est difficile pour moi de définir ce qui est distinctif dans ce que je fais. Ça doit venir de ce que j'ai écouter dans ma vie et de ma maîtrise relative de la musique. Je ne suis pas vraiment musicien, ni chanteur. J'ai juste une oreille sensible à la musique. Je vois la musique plus que je l'entends. Chaque pièce est un petit film. Donc peut-être que ça donne un résultat distinctif au final. Si oui tant mieux.

 

 

3.  Tu as reçu plusieurs nominations et récompenses à l’ADISQ (nominations révélation de l’année, album folk-contemporain) et aux GAMIQ (auteur-compositeur, album chanson et clip de l’année) cette année. Selon toi, est-ce qu’on fait plus de place à la musique émergente au Québec?

Si ce n'était pas d'internet je serais forcé de répondre que non. Visiblement les radios commerciales se foutent pas mal de nous et la télé ne nous courent pas après non plus. Ceci-dit, pleins de gens s'efforcent de faire changer les choses et c'est de ce coté,  positif, qu'il faut regarder. En fait, j'ai plutôt l'impression qu'on a mis dans une case dite émergente la musique qui fait moins l'affaire de certains médias. Comme c'est là, j'ai l'impression que je vais émerger longtemps.

 

 

4. En tant qu’artiste dit «émergent», que penses-tu de Star Académie ?

D'emblée je n'aime pas les concours, pour moi c'est anti artistique, mais c'est sûrement le seul moyen pour certains jeunes de se faire entendre et peut-être faire carrière de ce domaine. En autant qu'ils soient bien dirigés et qu'ils aiment vraiment ça.

 

 

:::

Pour en apprendre davantage sur cet artiste, visitez le jimmyhunt.ca.

 

N.B. Ma chanson favorite de Jimmy : Les moineaux et les loups. Allez l'écouter !!

 

Em.

 

 

 

1 commentaire

15

Mention spéciale pour MEXX

Les académiciens sont chanceux!

Ils vivent leur rêve, celui de chanter. Ils côtoient depuis déjà quelques temps Gregory Charles, Patrick Huard, Ginette Reno, Michel Rivard et même René Angélil. Ils apprennent leur métier dans ce qui doit être la plus belle Académie du pays! Et ils ont la chance de chanter en direct à la télévision tous les dimanches soirs avec les plus grands talents musicaux d'ici et d'ailleurs.

 

En plus, ils sont gâtés! La semaine dernière Mike Lee a eu la chance de revoir ses parents et Mélissa de retrouver sa petite fille. Cette semaine, comme c'est la St-Valentin, la compagnie MEXX a décidé de faire plaisir à tout le monde. Après tout, on le aime tellement nos académiciens !! Ils sont beaux, ils sont fins et talentueux; ils méritent bien un petit quelque chose.

 

Pour l'occasion, leur styliste, Azamit, s'est rendue tout spécialement chez MEXX afin de sélectionner, avec les membres de l'équipe de la compagnie, chacun des items qui leur seront offerts. Les magnifiques sacs cadeaux seront livrés directement à Frelighsburg sur les lits de nos chers académiciens. De quoi garnir le walk-in géant (et déjà bien rempli) des filles !

 

Vous aurez la chance de voir cette surprise lors de la quotidienne de ce soir!

Les candidats porteront quoi ce week-end? À suivre ! :)

14 commentaires

15

Synonymes de Damien Robitaille

Au bureau cette semaine, on parlait de la prestation de Damien Robitaille lors du dernier variété et de l'amour, avec un grand A, que nous avons pour cet artiste. Les expressions qui sont ressorties de cette conversation : frivole, authentique, bon avec les mots, drôle, funky, musique qui fait du bien, chanteur qui aime les belles chemises, l'équivalent de l'homme idéal avec un «je-ne-sais-quoi» de vintage (voir son site web www.damienrobitaille.com pour comprendre!)...bon je m'emballe!

 

 

Damien Robitaille, c'est à mon avis, une belle découverte musicale des dernières années : son univers est rafraîchissant, ses mélodies sont accrocheuses et son amour pour le français est contagieux. Ce qui explique probablement pourquoi j'ai sa chanson Mot de passe en tête depuis dimanche dernier !

 

 

On dit souvent que pour se sortir une chanson de la tête, il faut simplement l'écouter. J'ai plutôt opté pour la présentation de mon entrevue avec Damien. Voyons voir si ça fonctionne !

 

 

Em.

5 commentaires

9

Une galette avec... Caracol

Pour cette 5e édition de Star Académie, notre équipe a décidé de mettre de l'avant tant les artistes émergents que les grands noms de la chanson. Dans cette optique, Michel Rivard vous présente à toutes les semaines la Galette émergente. Depuis le début de l'édition 2012 de S.A., de supers rencontres ont eu lieu dans le grenier de l'Académie avec des artistes comme Marie-Pierre Arthur et Patrice Michaud. Cette semaine, c'est au tour de la belle Caracol de venir jaser et jamer avec nos académiciens. J'en ai profité pour faire une entrevue avec elle. Voici ce qu'elle avait à dire.

::::

 

1. Ton deuxième album, Blanc Mercredi, est sorti en octobre dernier. Comme Michel Rivard est le professeur de création artistique de l’Académie, j’ai envie de te demander dans quel état as-tu composé cet opus?

Inspirée par l’hiver et dans un cocon familial de création (mon amoureux est le réalisateur de mon album). Je me suis vraiment entourée de gens avec qui je me sentais bien. Je venais d’avoir mon deuxième enfant et le tout s’est déroulé dans un état de bien – être et de légèreté. J’ai été très inspirée par les tempêtes de neige, la blancheur et le silence sur Montréal.

 

 

2. Quelles ont été tes influences musicales pour ce plus récent album?

Ray Lamontagne, Bon Iver, Philippe B, Arcade Fire, Gillian Welch, Amy Winehouse, Black Keys, Departement of Eagles

 

 

3. À quel moment sait-on qu’une chanson est prête, finie ?

Quand elle devient un ver d’oreille et lorsque j’ai le courage de la partager…

 

 

4. Le Québec a fait ta connaissance alors que tu formais le duo DobaCaracol. Est-ce difficile de trouver son propre son de duo à solo?

Non, ce fut une évolution naturelle. Suite au tourbillon Dobacaracol nous avions tous ce besoin d’exprimer notre identité propre. Ces années passées dans le groupe m’ont procurée la maturité nécessaire pour ma carrière solo.

 

 

5. Si tu avais un mot à adresser aux académiciens (Quelque chose que tu voudrais leur dire, redire ou que tu as oublié de leur dire lors de votre rencontre c’est l’occasion!) ce serait :

Pour réussir en musique, il faut se démarquer et cela veut dire trouver son style. Il faut savoir s’assumer dans ses différences et en être fier.  Il est important de cultiver sa rigueur et son amour du travail. Il faut suivre son intuition et être à l’écoute de sa sensibilité.  Une belle mise en plis est un atout ! (ha ha)

 

 

Pour conclure :

Question 2.0 : Que voulais-tu dire ? RT@caracolmusic Entre 2 émotions: la vie est passionnante & la vie est vraiment trop intense.

Comme les émotions sont toujours à l’avant plan lorsqu’on écrit et interprète des chansons, ma sensibilité est exacerbée et j’ai parfois l’impression que tout me rentre dedans, le bon comme le mauvais.  Je vis tout à fond, sans demi-mesure et j’ai écris ça dans un moment ou j’étais submergée de projets, mais j’adore cette vie ! 

 

 

Question régionale : Tu es originaire de Sherbrooke tout comme notre académicien Olivier Dion. Comment se porte la scène musicale là-bas ?

Bien que j’ai quitté la ville depuis plusieurs années, je rencontre constamment des artistes Sherbrookois sur la route, par exemple: Misteur Valaire, Fanny Bloom, Jérôme Dupuis Cloutier, Vincent Vallières. Je constate donc que la scène Sherbrookoise rayonne et se porte bien.

 

:::

Le nouvel album de Caracol, Blanc Mercredi, est disponible en magasin. Pour tout connaître au sujet de cette artiste, visitez le www.caracolmusique.com.

EM.

 

6 commentaires

7

Patrick Groulx, le «rassembleur» de Star Académie !

Patrick Groulx est drôle. En plus, il est gentil. Malgré son horaire hyper chargé (spectacles, télévision, Star Académie) il a bien voulu répondre à mes questions. Rencontre 2.0 avec le gars le plus survolté des variétés de Star Académie !

 

  1. Tu es le petit dernier de la grande famille Star Académie. On veut tout savoir : quand, comment et pourquoi?

 

C’est Julie et Stéphane qui m’ont approché avec cette idée. J’ai vraiment aimé le concept. Stéphane m’a fait voir des reportages des années précédentes et j’aimais beaucoup le côté rassemblement et festif de la chose. Je trouve que c’est très positif de pouvoir montrer aux candidats et candidates en danger qu’ils ont l’appui de leurs amis et de leurs familles. J’ai accepté de m’embarquer dans cette belle aventure parce que ça me ressemble, ce genre de truc. J’aime le monde et j’aime quand ça bouge!

 

  1. Cette semaine, qu’as-tu fait, où es-tu allé? (lire ici: une fille qui s’essaye et qui veut avoir des primeurs!)

Malheureusement, je ne connais pas encore les candidats en danger cette semaine, mais d’après moi, je peux t’affirmer avec certitude qu’on ira peut-être quelque part au Québec ou au Nouveau-Brunswick et qu’on va sûrement rencontrer des familles et des amis des candidats. Ha ha! Malheureusement, ce que nous faisons la semaine avant le gala est « top confidentiel ». Si l’on parle, Julie va nous attacher à une chaise et nous torturer.

 

  1. Tu es le créateur des rassemblements de câlins, un concept qui se prête super bien aux SOS pour soutenir les candidats en danger. Penses-tu recréer des évènements de la sorte dans le cadre de Star Académie?

Malheureusement non. J’ai fait des rassemblements de câlins dans le cadre d’une émission qui s’appelait « Le Groulx Luxe c’est n’importe quoi » il y a déjà 7 ans de ça. Il y a deux ans, nous avions fait un rassemblement de câlins à Québec pour fêter le 5e anniversaire de la fin du Groulx Luxe. C’est beaucoup d’organisation et beaucoup de temps. Je ne peux pas faire ça chaque année. Peut-être un jour, sait-on jamais!

 

  1. Pour sa 5e édition, Star Académie a pris le tournant du 2.0 et des réseaux sociaux. Tu es toi-même un adepte de tout ce qui est techno (sonneries, application, twitter, blogue, etc.). Qu’est-ce qui ta plaît là-dedans?

Moi, ce que j’aime avec les réseaux sociaux, c’est « l’instantané ». J’aime beaucoup avoir les réactions du public en temps réel. Par exemple, lors de la première diffusion de mes topos lors du deuxième gala, j’avais hâte de voir ce que les gens en pensaient. J’ai pu le savoir grâce à Twitter. Normalement, les gens sont très honnêtes sur les réseaux sociaux.

 

  1. Tu as une super carrière : humour, musique, télévision, etc. Tu connais bien la scène, mais si tu devais tout recommencer, aurais-tu le guts de participer à Star Académie?

Je pense que n’importe quel artiste qui a une carrière professionnelle aurait le « guts » de faire Star Académie parce que ça prend beaucoup de courage et de détermination pour pouvoir faire sa place dans ce milieu. Plusieurs artistes ont travaillé extrêmement fort et ont fait énormément de compromis pour faire le métier qu’ils font aujourd’hui. Pour réussir dans ce métier, il faut foncer et travailler extrêmement fort.

 

Je pense que les jeunes académiciens et académiciennes ont beaucoup à apprendre de ces artistes, de leur parcours et de leurs expériences de vie.

 

 Je trouve que Star Académie donne aux jeunes une visibilité incroyable et une grande chance de se développer et d’apprendre d’autres  artistes établis comme Patrick Huard, Ginette Reno, Michel Rivard, Gregory Charles et les autres. Je pense que plusieurs artistes auraient aimé que ce genre d’émission existe à l’époque. C’est vraiment une superbe vitrine. J’admire beaucoup ces jeunes artistes qui chaque dimanche vont performer devant plus de deux millions de personnes pour tenter de garder leur place à l’Académie. Je salue votre courage les amis!

 

  1. En terminant, commentaires, anecdotes, tranches de vie ou autres?

Merci à l’équipe de Star Académie pour cette belle aventure et merci à mon équipe qui travaille avec moi pour les topos : réalisation : Marc-André Gauthier; recherchiste :  Valérie Dalpé;  coordonnatrice : Marie-Ève Jacques; caméra : Stéphane Lapierre et au son :  Christian Marchand.

 

Bonne journée tout le monde et amusez-vous!

 

 

:::

Les reportages SOS de Patrick Groulx pour les candidats et candidates en danger seront présentés tous les dimanches lors des variétés. Pour connaître l'horaire des spectacles de Patrick Groulx, visitez le www.patrickgroulx.com.

 

Em.

20 commentaires

2

La semaine des 4 jeudis...

Expression :  La semaine des quatre jeudis.

Signification : Jamais. Comme une semaine qui contiendrait quatre jours identiques.

 

Alors, vous me dites :

- Où suis-je? Sur le blogue de Biz peut-être?

Et je réponds:

- Détrompez-vous, vous êtes bien sur mon blogue !

Vous poursuivez :

- Mais pourquoi nous parles-tu de cette expression ? Ce n'est pas un cours d'expression orale ici.

Et je dis :

- Parce que j'ai quelque chose de bien spécial pour vous. DU JAMAIS VU ! En d'autres termes : exclusif, inédit. Tout ça pour vous ! J'ai mis la main sur des photos prises avec les tablettes HTC de nos académiciens à Frelighsburg.  Et vous, lecteurs de mon blogue, serez les seuls à les voir !

 

::::::

 

OK. Long et périlleux préambule pour vous présenter une petite surprise, mais maman m'a toujours dit que c'est l'intention qui compte ... ;-)

 

EM.

68 commentaires

31 Jan

La caverne d'Alibaba

Bon matin tout le monde! Cela fait un bout que je vous ai écrit. Veuillez m'en excuser, la première semaine de Star Académie a été pour le moins occupée !!

Pour me faire pardonner, j'ai pensé vous parler de quelque chose dont peu soupçonnent l'existence. Un petit trésor. De quoi peut-il bien s'agir?

Comme je suis une fanatique de mode (je crois que les magazines, les chaussures et les vêtements composent mon 5e groupe alimentaire!) vous comprendrez que je voulais tout savoir de la métamorphose de nos chers académiciens! Ils sont si beaux! Je suis donc partie à la recherche d'informations : qui, comment et surtout : où sont les vêtements ? ;-)

Réponses

1. Qui : Azamit, une styliste de grand talent, a créé les looks de nos académiciens. Pour vous donner une idée de l'envergure de sa carrière de styliste, sachez qu'elle a commencé dans le milieu par un stage chez Nina Ricci, une des plus grandes maisons de mode au monde. On peut fréquemment voir les fruits de son travail dans les pages des plus beaux magazines, entre autres, le Elle Québec.

2. Comment : Azamit ne travaille pas seule. Elle a une équipe avec elle en tout temps. Ensemble, ils ont pris près de 3 semaines pour créer les looks des académiciens. D'abord, chaque candidat(e) a été rencontré pour connaître ses goûts. Ensuite, «l'escouade mode» est partie sur le terrain à la recherche de vêtements. Tout devait être trouvé : robes, pantalons, chemises, chaussures... même les bijoux et les chaussettes. Puis, essayages et enfin, analyse de chaque look lors des répétitions. Tout est réfléchi.

3. Où sont les vêtements : AhHa! Voilà le trésor dont je vous parlais, la caverne d'Alibaba de Star Académie :

Azamit a un grand local rempli de vêtements. Même les plus beaux walk-in n'arrivent pas à la cheville de cet endroit ! Des tonnes de vêtements, tous placés en ordre pour chaque candidat. De grandes tables sont couvertes d'accessoires. Même des couturières travaillent sur place pour s'assurer que tous les vêtements tombent de façon impeccable sur chaque académicien. Le paradis !

 

 

 

En terminant,voici mes métamorphoses coup de coeur : Andréanne A. Mallette (De bohème superstar à ...SUPERSTAR!), Joannie (Sa nouvelle coupe de cheveux met son minois bien en valeur.) et Mike Lee (On dirait Bruno Mars!!! Wow!). Et vous, quel look préférez-vous?

Em.

33 commentaires

Pages