CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

nouvelle

publié le 6 Mars 2012

«STAR ACADÉMIE 2012» 16 extraits, 16 succès!

 

Toi + moi

Interprètes : les académiciens 2012

Durée : 2mn 42

Paroles et musique : Grégoire

 

 

 

 

Pour exister

Interprète : Olivier Dion

Durée : 4mn

Paroles et musique : Nelson Minville et Marc Dupré

 

Olivier nous parle :

  • de sa chanson…

« J’adore Marc Dupré. C’est tout un honneur pour moi d’interpréter une chanson originale qu’il a composée. J’ai toujours aimé son style musical pop rock français. C’est un genre qui me correspond bien. Alors c’était sûr que je triperais sur cette chanson dès la première écoute. »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’avais fait quelques démos en studio, mais cela faisait longtemps. J’étais un peu stressé avant l’enregistrement, surtout à l’idée de travailler avec Marc que j’admire beaucoup. Mais, il m’a vite mis à l’aise. J’ai tellement aimé cette expérience et j’y ai pris beaucoup de plaisir. La seule ombre au tableau finalement, c’est que nous n’enregistrions qu’une seule chanson ! » (rires).

  • de son passage préféré dans la chanson…

« J’aime particulièrement le moment où ça monte pour chanter ’’Pour exister’’ et aussi le moment plus doux à la fin de la chanson. »

 

Sur ma peau

Interprète : Andrée-Anne Leclerc

Durée : 3mn 43

Paroles et musique : Paul Piché, Michel Hinton

 

Andrée-Anne nous parle :

  • de sa chanson…

« Marc Dupré m’a présenté une maquette, j’ai aimé la chanson et j’ai fait confiance à Marc qui me voyait bien l’interpréter. Sa version bouge bien et je m’y sens très à l’aise. Cette adaptation montre bien une partie de ce que je suis. Essentiellement, mon côté fonceuse ! »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’avais déjà fait quelques séances en studio, mais jamais rien d’aussi professionnel. J’ai adoré cette expérience. Surtout que Marc et Jean-Sébastien forment une super équipe. Du coup, ça a été un vrai plaisir de pouvoir prolonger l’expérience en faisant des chœurs sur certaines chansons de mes camarades. Ça m’a donné une belle idée de notre future vie d’artiste. Cet enregistrement a été très formateur pour moi. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« Le refrain final où on a donné libre cours à notre imagination et modifié légèrement la mélodie. Ça permet vraiment à ma personnalité rock de ressortir ! »

 

J’suis là

Interprète : François Lachance

Durée : 3mn 22

Paroles et musique : François Lachance

 

François nous parle :

  • de sa chanson…

« Ma composition est le fruit de mon désir de composer une chanson sur l'amitié. J'ai toujours été quelqu'un de très près de ses amis et j'avais l'impression de toujours parler d'amour dans mes textes. Avec J’suis là, mon objectif était d'écrire une chanson qui permettrait à mes amis et même à tout le monde de comprendre qu'il y a toujours quelqu'un sur qui on peu compter quand rien ne va plus. »

  • de l’enregistrement en studio…

« C'était ma première fois. J'ai vraiment été ravi de ma rencontre avec Marc Dupré. Je me suis senti à mon aise dès les premières lignes que j'ai chantées. Il a vraiment cette facilité de communication qui lui permet d'aller tirer le meilleur de chacun. J'ai vraiment apprécié ce côté de sa personnalité. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« ’’Mais si tu penses qu’il est déjà trop tard, essaie d’grandir un peu, tout l’monde a l’droit d’finir heureux. Et si tu crois que tout l’monde t’abandonne, regarde autour de toi, regarde-moi’’. Ce passage est celui qui correspond le mieux au message d'espoir de ma chanson. »

 

Fou de toi

Interprète : Jean-Marc Couture

Durée : 3mn 23

Paroles et musique : Johnny Hagopian et Michel Pagliaro

 

Jean-Marc nous parle :

  • de sa chanson…

« Avant de partir pour l’Académie, mon père avait cherché tout un tas de chansons qui auraient pu me convenir. Dans le lot, il avait retenu des titres de Michel Pagliaro. Je dois être franc. J’avais écouté d’une oreille distraite sa proposition. J’aurais dû être plus attentif à ses propositions puisque, finalement, c’est une chanson de cet artiste que Marc Dupré m’a proposé ! Et je dois dire que je tripais sur son adaptation. Un côté blues qui me convient parfaitement. »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’ai reçu la chanson le jour–même de l’enregistrement. Tout s’est fait en deux heures. Ça a été très rapide, mais heureusement j’étais bien guidé par Marc Dupré et Jean-Sébastien Fournier qui ont su me pousser comme il le fallait. C’est une très belle expérience. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« J’aime beaucoup le solo et je m’imagine bien en tournée pouvoir en faire beaucoup plus ! »

 

L’horizon

Interprète : Mike Lee

Durée : 3mn 02

Paroles et musique : Dumas

 

Mike nous parle :

  • de sa chanson…

« J’ai entendu le démo de Dumas, un artiste que je ne connaissais pas beaucoup. C’était très différent de ce que je chante habituellement. Mais j’ai aimé la mélodie. Je trouvais cette chanson entraînante. C’est un appel à l’évasion, une valeur qui m’est chère ! Pour l’anecdote, vous savez qu’on a tous des titres de chansons au dessus de nos lits à l’Académie. Au dessus du mien, on peut lire :’’J’erre’’, une chanson de Dumas. C’était écrit que nous allions nous rencontrer !»

  • de l’enregistrement en studio…

« Cette chanson n’a pas été enregistrée à Frelighsburg, mais directement dans le studio de Dumas. Cette rencontre a été vraiment exceptionnelle. Dumas m’a expliqué son idée de la chanson, mais il a aussi été très à l’écoute de ce que j’apportais. Ce travail s’est fait sous la forme d’un échange. Cela m’a permis de vraiment m’approprier la chanson. Dumas est quelqu’un de passionné et qui aime partager. Travailler avec lui a été un grand privilège. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« J’aime le refrain avec les ’’ahahaha’’. J’imagine tellement le public le reprendre avec moi. En fait, rien que d’en parler, je m’aperçois à quel point j’aime cette chanson-là ! »

 

Le grain de sable

Interprète : Sarah May

Durée : 3mn 55

Paroles et musique : Claude Lemesle et Michel Fugain

 

Sarah May nous parle :

  • de sa chanson…

« C'est une belle chanson avec un texte touchant et authentique. Je ne la connaissais pas du tout avant d’entrer à l’Académie. Elle m’a permis d’être le choix du public lors d’une mise en danger. J’en déduis que je suis donc parvenue à m’approprier ce texte magnifique et cette belle mélodie. »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’avais déjà eu la chance de participer à des enregistrements en studio. Mais c’était la première fois que je m’y retrouvais pour enregistrer, avec mes camarades, tout un album dans un délai aussi court. Il faut savoir que nous interprétons chacun une chanson, mais nous participons aussi souvent aux titres des autres en tant que chœur. J’ai vraiment adoré cette expérience ! »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« Moi qui ne suis qu'un tout petit grain de sable, rien qu'une goutte jetée dans l'océan, moi qui voudrais vivre, qui voudrais survivre, qui voudrais arrêter le temps. »

 

On ira

Interprète : Joannie Benoît

Durée : 3mn 37

Paroles et musique : Jean-Jacques Goldman

 

Joannie nous parle :

  • de sa chanson…

«  Je ne connaissais pas bien l’œuvre de Jean-Jacques Goldman, à part bien sûr son album pour Céline Dion. Aussi, je n’avais jamais entendu cette chanson avant que Marc Dupré me la propose. Je l’ai aimée dès la première écoute. J’ai tout de suite sentie qu’elle allait bien coller à mon style. »

  • de l’enregistrement en studio…

« C’était mon tout premier enregistrement professionnel. C’est vraiment cool la magie du studio. J’ai vraiment tripé et j’ai eu la chance de pouvoir compter sur la belle énergie de Marc et Jean-Sébastien. Cet enregistrement n’a été que du plaisir. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« La modulation quand je chante :’’On ne changera pas le monde — Mais il nous changera pas — Oh viens, tiens mon bras — On sera des milliers dans ce cas, tu verras’’. C’est très rassembleur. »

 

Un jour viendra

Interprète : Bryan Audet

Durée : 3mn 39

Paroles et musique : Michel Mallory et David Hallyday

 

Bryan nous parle :

  • de sa chanson…

« Je ne connaissais pas cette chanson et assez mal Johnny Hallyday. Marc m’a fait venir au studio et fait entendre sa version. J’ai adoré. Le hasard voulait que la fin de semaine suivante nous ayons la chance de chanter avec Johnny Hallyday à Star Académie. Le rencontrer et performer avec lui m’a bien évidemment influencé dans la façon dont j’ai interprété Un jour viendra»

  • de l’enregistrement en studio…

« C’est ma première expérience en enregistrement et je n’en retiens que du plaisir. J’ai vraiment apprécié être dirigé artistiquement par Marc et Jean-Sébastien. Avec eux, on travaille dur mais dans une super ambiance, avec beaucoup d’humour. Ils ont su m’emmener ailleurs et me sortir de l’interprétation que j’aurais naturellement livrée de cette chanson. Ils m’ont amené à me dépasser. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« ’’Toi, c’est la vie qui t’a envoyée  - Vers moi... Qui n’ai jamais fait que passer  - À côté des choses essentielles - Par défi pour brûler mes ailes’’ Il y a beaucoup de poésie dans ces phrases. »

 

Sarah Sans Sourire

Interprète : Sophie Pelletier

Durée : 3mn 17

Paroles et musique : Sophie Pelletier

 

Sophie nous parle :

  • de sa chanson…

« J’ai écrit cette chanson dans le cadre d’un atelier de création au Festival en chanson de Petite-Vallée. Je me suis inspirée de l’image d’une femme en voiture et je lui ai inventé une vie. J’avais interprété la chanson lors de ma première audition télévisée, mais c’était encore dans une version acoustique. L’arrangement de Marc Dupré et de Jean-Sébastien Fournier a beaucoup apporté à cette composition. »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’ai enregistré en studio à déjà plusieurs occasions. Je suis donc arrivée avec pas mal d’assurance et tout s’est fait assez rapidement. Mais être guidée par Marc et Jean-Sébastien a été un gros plus ! »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« J’adore le refrain tant au niveau du texte que de la musique. »

 

C’est écrit

Interprète : Carole-Anne Gagnon-Lafond

Durée : 4mn 51

Paroles et musique : Francis Cabrel, Michel Françoise et Roger Secco

 

Carole-Anne nous parle :

  • de sa chanson…

« Francis Cabrel étant un de mes auteurs préférés, c'est un cadeau de pouvoir interpréter une de ses chansons. Je suis très fière du résultat final et de cette version différente de l'originale qui a été adaptée à mon style, avec des montées vocales qui oscillent entre douceur et puissance. »

  • de l’enregistrement en studio…

« L'enregistrement en studio se classe dans mon top 3 des meilleurs moments passés à l'Académie. Il y avait un grand respect qui se dégageait entre Marc, Jean-Sébastien et moi et ils m'ont facilement fait comprendre l'intention et la saveur qu'ils voulaient donner à la pièce. Je n'en étais pas à mes premières expériences, mais j'ai adoré le professionnalisme de l'équipe et les incessantes ’’dernières dernières fois’’ » (rires).

  • de son passage préféré dans la chanson…

«  Je suis très sensible à l'intensité et l'étendue de la gamme d'émotions par laquelle on passe en l'écoutant. Les nuances ont une place prépondérante dans la manière d'amener le message et j'aime particulièrement les murmures et la douceur du début, autant que le cri du cœur des derniers refrains. »

 

L’autre rive

Interprète : Andréanne A. Malette

Durée : 3mn 59

Paroles et musique : Andréanne A. Malette

 

Andréanne nous parle :

  • de sa chanson…

« J’ai écrit cette chanson dans le cadre d’un concours de composition pour la télé-série Yamaska. Habituellement, j’écris toujours à mon ordinateur avec ma guitare à portée de main. Cette fois-ci, je suis allée dans un parc, avec mon cahier et une mélodie déjà bien ancrée dans la tête. J’ai tout de suite eu un bon feeling pour cette chanson. Yamaska se déroulant à Granby et étant originaire de Granby, je me disais que j’avais sans doute mes chances. Ça a marché. La version acoustique de la chanson a par la suite été numéro 1 des ventes sur Zik.ca pendant un mois. »

  • de l’enregistrement en studio…

« Je retiens de cette expérience que j’ai adoré travailler avec Marc Dupré ! Mais si c’était à refaire, je crois que je choisirai un autre moment. J’ai dû enregistrer ma chanson vers 23 h 30 ou minuit après une très grosse journée de pratique. Mais Marc et Jean-Sébastien ont su me donner l’énergie nécessaire. J’adore leurs arrangements et là où ils ont mené ma chanson. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« J’aime vraiment la 2e partie où Sophie fait les chœurs. Au niveau du texte, j’ai fini par aimer la phrase : ’’Comme des p’tits gars — Pieds dans la Yamaska’’. C’était dans ma première version d’écriture de la chanson. Habituellement, je change tout par la suite. Mais là, cette phrase revenait sans cesse. Aujourd’hui, c’est celle que l’on retient à la première écoute. Elle s’est imposée d’elle-même. J’ai même fini par l’aimer ! »

 

Et maintenant

Interprète : Jason Guerrette

Durée : 3mn 09

Paroles et musique : Pierre Delanoë et Gilbert Bécaud

 

Jason nous parle :

  • de sa chanson…

« C’est une chanson qui faisait déjà partie de mon répertoire. Je l’ai d’ailleurs chantée lors de ma première mise en danger sans savoir que ce serait finalement ma chanson sur l’album. J’ai vraiment adoré l’adaptation proposée par Marc Dupré et Jean-Sébastien Fournier. Je crois qu’ils redoutaient ma réaction car ils savaient que je connaissais déjà bien cette chanson. Mais dès que j’ai entendu leurs arrangements, je suis tombé en amour avec cette version qui met bien en valeur l’étendue de ma voix et de ma personnalité. »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’enregistre des démos depuis l’âge de 6 ans. J’avais aussi participé à l’album de Décibel, l’émission de Nathalie Simard. En plus, j’ai un studio chez moi. Mais travailler avec Marc Et Jean-Sébastien a vraiment été l’fun. Ils ont su me pousser au maximum de mes capacités.»

  • de son passage préféré dans la chanson…

« C’est le passage où l’on passe de la version traditionnelle à la version plus rock. J’aime aussi beaucoup la fin presque a capella. »

 

J’lâche pas

Interprète : Simon Morin

Durée : 3mn 38

Paroles et musique : Marjo et Jean Millaire

 

Simon nous parle :

  • de sa chanson…

« À ma première évaluation, on m’avait suggéré d’écouter du Corbeau. Mais je n’avais pas repéré celle-ci. C’est Marc qui m’a proposé ce titre et j’ai tout de suite adoré. L’arrangement en fait une chanson très actuelle. Les jeunes vont découvrir Corbeau et les anciens vont se souvenir. Ça va chercher tout le monde ! »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’avais déjà enregistré dans quelques studios, mais c’est vraiment différent quand vous avez Marc Dupré derrière la console ! C’est l’fun d’avoir avec soi quelqu’un d’aussi énergique et qui t’en donne autant. »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« Depuis que je suis sorti de l’Académie, je croise tout un tas de gens adorables qui me disent : ’’Lâche pas Simon’’. Alors je leur réponds : ’’J’lâche pas !’’ Ils vont être surpris quand ils sauront que c’est le titre de ma chanson (rires). C’est devenu en tous cas ma phrase préférée dans la chanson ! »

 

Le cœur est un oiseau

Interprète : Mélissa Bédard

Durée : 5mn

Paroles et musique : Michel X. Côté et Richard Desjardins

 

Mélissa nous parle :

  • de sa chanson…

« J’ai connu cette chanson par le film Le Party et lors d’une précédente émission de Star Académie car elle avait été interprétée à l’occasion d’un variété. J’avais décidé de la chanter lors de ma première évaluation à l’Académie et je crois que Michel Rivard, qui avait beaucoup aimé mon interprétation, a proposé que ce soit la chanson que je chante sur l’album. Cette chanson est très libératrice pour moi. Lorsque je la chante, je sens comme le poids de mon passé s’effacer. »

  • de l’enregistrement en studio…

« J’avais déjà gagné un enregistrement professionnel à l’occasion d’un concours. Mais j’avais vraiment hâte de regoûter à une telle expérience et surtout de travailler avec Marc Dupré et Jean-Sébastien Fournier. Ils ont su me mettre à l’aise. Je n’ai ressentie aucun stress. J’ai profité de ce moment privilégié au maximum ! »

  • de son passage préféré dans la chanson…

« J’aime particulièrement le dernier couplet qui traduit bien où j’en suis rendue dans ma vie. ’’ Ce n’était qu’un orage — Ce n’était qu’une cage — Tu reprendras ta course — Tu iras à la source — Tu boiras tout le ciel — Ouvre tes ailes — Liberté’’ »

 

Tous ceux qui veulent changer le monde

Interprètes : Stéphanie Bédard, Brigitte Boisjoli, Véronique Claveau, Carolanne D’Astous-Paquet, Étienne Drapeau, Marc-André Fortin, Audrey Gagnon, Martin Giroux, Maxime Landry, Wilfred                     Le Bouthillier, Marie-Élaine Thibert et Annie Villeneuve

Durée : 3mn 16

Paroles et musique : Luc Plamondon et Christian St-Roch