CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

nouvelle

publié le 24 Janvier 2012

L'importance des paroles

L’heure est à l’écriture. Dès le début de son cours de création artistique, Michel Rivard établit ses règles. Premièrement, aucune règle ne s’applique! Deuxièmement, il n’est pas un professeur: dans cet atelier, il est un grand frère de 60 ans, dont 35 ans dans le métier!

 

«Les mots ne sont pas seulement un support à la musique et vice-versa» a expliqué le passionné de la langue française. Distribuant un traditionnel cahier Canada, le compositeur insiste sur l’importance du travail et de la réécriture. «Je vous distribue ce cahier, non pas en lien avec mes allégeances politiques, mais pour l’aspect humble du format. Ne vous gênez pas pour faire des rayures!» a-t-il expliqué.

 

«Lancer une carrière, c’est aussi lancer une vie, parce que le succès, c’est avant tout un métier» a déclaré le musicien tout en prenant sa guitare. Michel Rivard a ensuite chanté sa célèbre chanson La complainte du phoque en Alaska à une audience concentrée. «Je ne veux pas avoir l’air groupie, mais je capote!» a déclaré Bryan.

 

Les académiciens ont eu l’occasion de comprendre l’importance des paroles par d'originales activités de création. «Fermez les yeux, laissez aller le crayon» a-t-il demandé. Au cours des prochaines semaines, les candidats passeront d’interprète à auteur-compositeur!