CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

nouvelle

publié le 20 Mars 2012

Le dernier cours de chant

«Surprise» ont crié les douze candidats délogés en ouvrant la porte de l’Académie. Les deux finalistes étaient heureux de revoir leurs collèges. L’ensemble des académiciens de l’édition 2012 sont de nouveau rassemblés dans la luxueuse maison de Frelighsburg l’instant d’une nuit.

 

Malgré les émotions, le temps n’est pas aux retrouvailles, mais bien aux répétitions. Le dernier variété ne se préparera pas sans labeur. «J’aimerais que ce soit le meilleur show en fin de semaine» a déclaré Grégory Charles au début du dernier cours de chant. Le professeur a rappelé à tout le groupe que l’Académie est une école. «On se croirait à la fin des classes, ça sent le mois de juin» a affirmé Grégory Charles devant l’énervement des candidats.

 

Les douze académiciens délogés sont ensuite montés au grenier pour pratiquer les medleys de Daniel Bélanger et de Mika avec Catherine Pinard, la professeure de chant. Pendant ce temps, Grégory Charles a rencontré les deux finalistes.

 

Sophie semble craintive de manquer de temps et de ne pas être prête pour la grande finale dimanche. Effectivement, il y a beaucoup de numéros à préparer et la jeune femme n’a toujours pas choisi sa chanson pour sa performance individuelle. Grégory Charles a donc donné quelques suggestions à la chanteuse. «Ça te prend une chanson monumentale» a-t-il conseillé. Au piano, ils ont ensuite essayé quelques-unes des suggestions. Passant de Un peu plus loin, Ne me quitte pas, Je t’aime, Non je ne regrette rien et l’Essentiel, ils ont testé plusieurs succès québécois. Et pourquoi pas, L’amour existe encore?

 

Les trois musiciens ont aussi pratiqué la chanson pour la Collation des grades de demain. Les deux finalistes sont vraiment professionnels. En moins de dix minutes, ils ont réussi à maîtriser vocalement et à la guitare, une chanson qu’ils n’avaient jamais entendue. Quels talentueux artistes!

 

Le temps file et Grégory Charles tient absolument à jeter un premier coup d’œil aux deux medleys de dimanche. «Vous avez une semaine capotée» s’est exclamé Grégory Charles, abasourdi devant l’ampleur de la tâche exigée.