CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

nouvelle

publié le 23 Janvier 2012

Le premier post mortem de René Angélil

«Ce n'est pas des vacances», a répété le directeur de l'Académie, René Angélil, dès son arrivée. Malgré une journée riche en émotions ainsi qu'un spectacle de plus de deux heures, ce n'était ne pas encore le moment de fermer l'oeil. Il faut d'abord revenir sur le travail de chacun, et pourquoi pas en profiter pour célébrer un peu. Champagne!

 

Tel un mentor, le célèbre imprésario a raconté quelques moments importants de sa carrière. «Discipline, c'est le mot d'ordre à ne pas oublier. Et tant qu'à y être, on est aussi bien mieux de gagner», a-t-il renchéri. Semblant déjà conquis par ses nouveaux apprentis, le motivateur a noté d'une note parfaite le variété de ce soir. «Vous avez été meilleur que moi», a-t-il lancé à la blague. Seul point négatif du spectacle: l'absence de chanson francophone dans le choix des candidates féminines en danger.

 

Tous entassés sur les divans, les quatorze académiciens ont écouté attentivement leur prestation. «Ça fait vraiment bizarre de se voir», se sont-ils exclamés les uns après les autres. Les compliments abondaient illustrant parfaitement les liens de l'amitié se construisant. «Je vous aime tellement», a répété Andréanne.