CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

nouvelle

publié le 5 février 2012

Les prestations des candidates en danger

L’auteur-compositeur-interprète Andréanne A. a joué franc jeu ce soir alors qu’elle a chanté une de ses compositions pour défendre sa place à l’Académie.

 

«Marionnettes, c’est la chanson d’une fille qui a eu honte, qui s’est laissée aller dans une histoire néfaste, qui s'est fait avoir...»

 

Carole-Anne a décidé de montrer son vrai visage en interprétant la chanson Quand on n’vous aime plus de Ginette Reno.

 

«J’ai décidé de me mettre à nue, vulnérable. Cette chanson, c’est vraiment qui je suis.»

 

À la suite de sa prestation, la vraie Carole-Anne était très contente d’elle.

 

Sarah May a été très stressée en apprennant sa mise en danger plus tôt cette semaine. Sa grande crainte: quitter l’Académie et décevoir les gens qui l’aiment et la soutiennent depuis tant d’années. Ce soir, la petite femme de 5 pieds 2 pouces a chanté Le grain de sable de Michel Fugain comme si elle en mesurait le double.

 

«J’ai décidé de vivre l’aventure pour moi. Ma confiance grandit peu à peu.»

 

Sarah May a été sauvée par le public. Son bonheur et sa joie ont cette fois-ci pris le dessus sur ses larmes. Le choix des juges a quant à lui été porté sur Andréanne A. Carole-Anne a donc due dire adieu aux douze autres académiciens.