CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

nouvelle

publié le 25 Janvier 2012

Un avant-midi avec Aurélie Cabrel

 

Aurélie Cabrel a de qui retenir. Née fille de Francis Cabrel, cette femme articulée sait exprimer ses opinions sur le métier.

 

Elle parle de la difficulté certaine à être «la fille de». Pourtant, cela ne l’a pas empêchée de se lancer dans le métier. Elle dit que ses admirateurs sont plutôt du type protecteur, ce qui lui a permis de faire SA place. Un couteau à deux tranchants, car le public aurait très bien pu critiquer le seul fait qu'elle soit la progéniture du grand Cabrel.  Comme quoi il ne faut jamais redouter les obstacles et qu'il faut plonger.  D'ailleurs, aucune chanson de son album ne se ressemble. En refusant de se restreindre, elle est donc arrivée à un tout contraster. 

 

D’où vient l’inspiration

 

Cet album, elle l’a cherché un fond d’elle même. Elle souhaitait en faire une présentation. Elle voulait parler d’elle. « Monde en sucre, ça parle vraiment de moi. » Elle a osé se faire violence et se bousculer. Elle dit, du même coup, qu’un artiste doit passer par là, s’il veut se faire réellement entendre.

 

Mais, « être en sucre, ce n’est pas facile.» Le sucre fond très facilement, ou encore il est très dur. Tous les artistes seraient-ils composés ainsi?

 

Aurélie Cabrel offre enfin un conseil: « ne chantez jamais quoi que ce soit qui ne vous correspond pas. Même trois mots. N’hésitez pas à changer…»

 

Elle invite tous les internautes à venir visiter sa page Facebook. Avis aux intéressés.