CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

nouvelle

publié le 4 Mars 2012

Un cocktail d'émotion chez les candidates en danger

Cette semaine avait lieu la dernière mise en danger des filles. Tandis que Andrée-Anne et Sophie sont assurées de se rendre à la finale féminine, Andréanne A., Joannie et Mélissa ont dû défendre leur place lors de ce septième variété.

 

Andréanne la festive

 

En tant qu’auteur-compositeur-interprète, Andréanne a plusieurs chansons dans sa tête, dans ses tiroirs et dans son case de guitare. Cette semaine, elle a voulu montrer un côté un peu plus festif de sa personnalité.

Sa chanson Les cons s’inspire de toutes les personnes qu’elle a côtoyées et qui ont agi en cons avec elle. Un thème dramatique, mais livré avec humour et énergie. La réaction du publique a été très bonne.

 

Joannie la sensible

 

Joannie aime la simplicité et la sincérité.  C’est donc d’instinct qu’elle a choisi d’interpréter une de ses chansons préférées, Répondez-moi de Francis Cabrel.  Un beau texte aux belles images qu’elle a interprété en toute intimité.

Bien que cette chanson parle de l’itinérance, Joannie est capable de s’identifier aux paroles.  Pour elle, Répondez-moi s’adresse aussi aux habitants des grandes villes qui ont perdu contact avec les autres êtres humains.

 

Mélissa, totalement libre

 

C’est très calme et sûre d’elle que Mélissa a interprété Le coeur est un oiseau de Richard Desjardins.  La chanson déjà popularisée par de nombreux interprète, semblait renaitre par la voix de Mélissa qui lui a donné un petit côté gospel très agréable.

Le public a sauvé Mélissa, alors que le choix du jury s’est arrêté sur Andréanne A. Joannie a donc quitté l’Académie, heureuse de l’expérience acquise lors des sept dernières semaines.  Gageons que l’Acadie lui réservera un accueil triomphal à son retour.